Cela s’est aussi passé un 30 juin

Le 30 juin 1911. Arria Ly, dite Joséphine Goudon, publie dans La Rénovation morale un article intitulé « Vive Mademoiselle », dans lequel elle appelle à l’abstinence sexuelle pour libérer les femmes de la domination masculine. Le Rappel de Toulouse commente cette proposition en l’accusant de lesbianisme.

La réaction de Ly ne se fait pas attendre : elle envoie à Massat, rédacteur en chef du journal, deux témoins, deux femmes, pour une rencontre en duel. Massat n’est pas rassuré. Il sait que Ly s’est battue en duel en 1904 à Grenoble contre un médecin qu’elle accusait d’avoir provoqué la mort de son père par des traitements inappropriés. Le docteur Girard s’en est tiré avec une oreille déchiquetée d’un coup de pistolet.

Massat prétexte de sa qualité de « galant homme » et se défile; Ly l’accuse aussitôt de couardise » puis elle le gifle en public. Massat finit par s’excuser. Arria Ly gagne dans cette affaire le surnom de « la vierge au pistolet ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s